Chanvre, cannabis : un outil dans le "champ" de l'agriculture contre le réchauffement climatique ?

GEO - 24/11
Le chanvre absorbe davantage de CO2 à l'hectare qu'une forêt. Cultivée, selon les variétés et les législations en vigueur, pour produire une fibre aux...

Quatre mètres de hauteur atteints en une centaine de jours seulement : cette croissance proprement "stupéfiante" vaut au chanvre (Cannabis sativa) de figurer au palmarès des végétaux à la pousse la plus rapide au monde. Et c'est aussi pour cela que certains voient sa culture comme un moyen supplémentaire de lutter contre le réchauffement climatique provoqué par l'accumulation des gaz à effet de serre - en particulier le CO2 - dans l'atmosphère à cause des activités humaines.

En effet, en poussant, le chanvre capte du dioxyde de carbone dans l'air et le transforme, en utilisant l'énergie du soleil via la photosynthèse, en matière organique. Ainsi, un hectare de chanvre absorberait environ 9 à 15 tonnes de CO2, soit une quantité similaire à celle séquestrée par une jeune forêt - mais en seulement quelques mois contre plusieurs années (Commission européenne).

Publicité ...
[Courte citation de 8% de l'article original]