Les libraires ont proposé d'étendre le statut des entreprises sociales

17:10  Автор: Мария Соколова - Pnp - 24/11
Pour les petites et moyennes entreprises qui vendent des livres pour enfants et adolescents, des manuels scolaires, de la littérature scientifique et de référence, il est proposé de maintenir le statut d'entreprise sociale. La Douma d'État a adopté un tel projet de loi en première lecture le 24 novembre.

Pour les petites et moyennes entreprises qui vendent des livres pour enfants et adolescents, des manuels scolaires, de la littérature scientifique et de référence, il est proposé de maintenir le statut d'entreprise sociale. La Douma d'État a adopté un tel projet de loi en première lecture lors de la session plénière du 24 novembre.

Les nouvelles normes ont été élaborées par le premier vice-président du Comité de la Douma d'État sur la culture, Sergei Shargunov (KPRF). Le député estime que la possibilité d'obtenir un soutien pour les petits et moyens entrepreneurs travaillant dans le domaine de la librairie devrait être prolongée jusqu'à la fin de 2024. Dans ce cas, nous ne parlons que des hommes d'affaires qui vendent des livres pour enfants, des publications éducatives, de référence et scientifiques.

Aujourd'hui, les représentants de ces entreprises sont considérés comme des entreprises sociales et reçoivent une aide de l'État. Mais cet avantage, selon la législation en vigueur, prend fin le 31 décembre 2022.

Lire aussi :

• Marchandises contenant de la propagande LGBT qu'il est proposé d'interdire • Comment télécharger un livre gratuitement sur Internet • Le Kremlin ne voit pas de tendance à confisquer les livres d'auteurs critiques de la Russie dans les magasins